Les objectifs du programme

Bertrand, 49ans, traumatisé crânien suite à un accident grave en 2012. Bertrand n’a plus la parole, s’alimente par une sonde gastrique et se déplace en fauteuil.
Il vit au domicile avec sa femme et ses deux enfants. La famille a de faibles ressources depuis l’accident et vit dans un logement non adapté à la situation. Les loisirs et les sorties ne font plus parties du quotidien de la famille, puisqu’elle ne dispose pas d’un véhicule adapté, faute de moyens. Bertrand rêve de partir en vacances dans l’Yonne (été 2017) pour revoir sa maman âgée et retisser des liens avec sa femme et ses enfants.
Les coûts d’un tel séjour sont très onéreux du fait du handicap de Bertrand (aides humaines, location de matériel adapté, logement adapté, loisirs, transports adapté).

Grace à vous, Bertrand espère pouvoir retrouver la joie des vacances en famille.

L' association en détail

En 1990, autour d’une famille concernée par le handicap, naît une association avec pour objectif de porter un projet de création d’un foyer de vie pour personnes handicapées physiques dans l’ouest du département de la Vendée. Elle prend le nom de « Handi Espoir ».
Puis portée par ses valeurs associatives : RESPECT, ENTRAIDE, CONVIVIALITE, FRATERNITE, et à l’occasion de la révision de son projet associatif, Handi-Espoir a rédigé ainsi son projet : « Cette association a pour but de venir en aide aux personnes handicapées et à leurs familles. A cette fin son objet est d’assurer l’accueil des personnes handicapées et celui de leur familles, d’améliorer par tous les moyens leurs conditions d’existence, de développer tous programmes favorables à leur épanouissement et au respect de leur dignité. »
Dès lors Handi-Espoir n’aura de cesse de chercher des réponses aux attentes des personnes handicapées et leurs familles. Quitte, pour cela, à expérimenter des solutions d’accueil ou d’accompagnement très innovantes.
Actuellement Handi-Espoir a reparti son activité en quatre pôles :


L’association poursuit son travail de réflexion et de relais sur les besoins des personnes en situation de handicap et de leurs familles. Elle participe activement aux différentes instances de travail sur les questions liées au handicap ou elle relaie les demandes reçues et les besoins perçus.